Des honneurs bien mérités pour trois lauréats lors du Gala STOP Pauvreté

Print Friendly, PDF & Email

Le Groupe Action Solutions Pauvreté ( GASP) de la Haute-Yamaska a remis, lors de son gala annuel STP Pauvreté qui s’est tenu mardi soir dans la salle du conseil municipal , trois prix honorifiques à des individus ou groupes de personnes pour leur engagement et leur dévouement dans la lutte à la pauvreté et à l’isolement social. Ainsi, la Granbyenne Luce S. Berard s’est fait octroyé le Prix GASP tandis que la jeune Léa Chaurest âgée seulement de 14 ans, a reçu le Prix GASP Jeunesse/Atelier 19. Le comité organisateur du Souper annuel de Noël  de la communauté de Waterloo, composé de membres de la Maison des jeunes l’Exit, de travailleuses de rue et d’Espace Famille, est reparti avec la Mention spéciale.

Ces derniers se sont parfaitement démarqués par leur assiduité, leur ténacité et leur dévouement qu’ils ont déployés lors de la dernière année dans leur lutte contre la pauvreté et l’isolement social. Leurs bilans respectifs de réalisations démontrent d’ailleurs hors de tout doute que chaque lauréat s’est avéré être un acteur de changement social dans leur communauté à leur manière.

Une adolescente de 14 ans au cœur en or

Le plus beau moment de cette soirée de reconnaissance fut sans contredit la remise du Prix GASP Jeunesse/Atelier 19 à la jeune élève de l’école Envolée, Léa Chaurest pour ses implications bénévoles dans diverses causes. La pétillante et rafraîchissante jeune demoiselle s’implique notamment au sein du Club des pPetits déjeuners, de la Guignolée de son école. Elle a également participé à la réalisation de la muraille sur les murs extérieurs de la bibliothèque municipale de Granby avec l’Atelier 19.   Le dévouement de la demoiselle est d’autant plus méritoire puisque celle-ci s’implique de son plein gré, par pure passion.

Rencontré au terme du gala, le coordonnateur du GASP, Nicolas Luppens  n’avait que des éloges au sujet de la jeune récipiendaire. « C, est assez exceptionnel ce qu’elle fait puisqu’elle s’implique beaucoup pour une fille de 14 ans. Elle fait du bénévolat non parce qu’elle doit respecter une obligation d’un programme scolaire, mais tout simplement par son plein gré. Il ne faut pas oublier qu’elle est âgée de seulement 14 ans.», a-t-il  fait valoir tout en indiquant au passage que le comité a été très impressionné par la candidature de l’adolescente qui envisage par ailleurs d’effectuer éventuellement des voyages d’aide humanitaire. L’agriculture et l’aide pour les écoles sont deux types d’implication humanitaire qui présentent un certain intérêt.

Le Prix GASP remis à une militante de longue date

Ardente militaire depuis plusieurs années de l’accessibilité à des logements sociaux, de l’atteinte de l’accessibilité universelle, des droits des femmes et des personnes âgées ainsi que ceux des personnes vivant en situation de pauvreté, la Granbyenne Luce S. Bérard a vu son travail des vingt dernières années être récompensé puisqu’elle s’est fait octroyer le Prix GASP pour l’ensemble de son œuvre. Ses nombreuses interventions et travaux de recherche ont notamment été à l’origine de plusieurs changements législatifs.  La lauréate s’est impliquée au fil des années au sein de plusieurs organismes régionaux dont ,entre autres, l’AFEAS, l’AQDR  et le GASP.

Finalement, le comité organisateur du souper annuel de Noël de la communauté de Waterloo est reparti avec la Mention spéciale.  De sa création tout près de 3500 repas ont été servis gratuitement.   Ce repas annuel, très attendu chaque année par la population waterloise,  s’est d’ailleurs révélé au fil des années un incontournable lors duquel de nombreuses personnes ont tissé des liens tout en célébrant collectivement l’arrivée de la période de fête.

À la lumière de leurs réalisations respectives, chacun des lauréats, par leur persévérance, par leur ténacité et leur dévouement est parvenues à créer une petite étincelle  d’espoir de changement vers un meilleur monde.

Partager ceci
Share

À propos Jonathan Archambault

Jonathan Archambault
Diplômé de l'université Laval en journalisme, Il a travaillé pour plusieurs médias depuis sa sortie de l'université. Il a notamment collaboré avec InfoSuroit et Média Sud, deux médias électroniques en tant que journaliste. Il a également plusieurs conseils municipaux dont notamment ceux de Granby, Bromont, Waterloo, Boucherville et Brossard.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*VEuillez recommencer à nouveau.