Le frigo communautaire : un moyen efficace pour réduire le gaspillage

Print Friendly, PDF & Email

Alors que la saison des récoltes approche à grands pas, la Corporation du développement communautaire de la Haute-Yamaska veut rappeler aux producteurs, aux maraîchers, aux commerçants et à la population l’existence de ses  frigos communautaires dont l’un est situé situé au Centre communautaire Saint-Benoît de Granby.

Ce projet initié par le Groupe Action Solution Pauvreté ( GASP) de la Haute-Yamaska permet aux personnes plus défavorisées et dans le besoin d’avoir accès à des aliments afin de se nourrir convenablement.. On estime d’ailleurs que 11,6$% de la population québécoise est aux prises avec une insécurité alimentaire.

D’ailleurs, ceux et celles qui s’inquiètent pour les risques de procédure judiciaire dans le cas qu’une personne tomberait malade après avoir consommé un aliment donné sont certainement soulagés d’apprendre que l’article 1471 du Code civil du Québec libère les donateurs des responsabilités légales si le don est fait de bonne foi.

Selon une étude publiée en novembre 2010 par les chercheurs Martin Gooch, Abdel Felfel et Nicole Marenick, 40% de la nourriture produite au Canada est gaspillée. Le Frigo communautaire s’avère donc une ex belle occasion pour réduire ce pourcentage de gaspillage tout en aidant son prochain.

Partager ceci
Share

À propos Jonathan Archambault

Jonathan Archambault
Diplômé de l'université Laval en journalisme, Il a travaillé pour plusieurs médias depuis sa sortie de l'université. Il a notamment collaboré avec InfoSuroit et Média Sud, deux médias électroniques en tant que journaliste. Il a également plusieurs conseils municipaux dont notamment ceux de Granby, Bromont, Waterloo, Boucherville et Brossard.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*VEuillez recommencer à nouveau.