Un nouveau look pour le jardin de la bibliothèque Paul-O Trépanier

Print Friendly, PDF & Email

Après la muraille de l’école anglophone Parkiew réalisée l’an dernier, les membres de l’Atelier 19 ont entamé cette semaine la réalisation d’une autre œuvre collective participative. Cette fois, ce sont les murs du jardin extérieur de la bibliothèque Paul-O Trépanier qui prendront vie sous les coups de pinceau de bénévoles, de membres de l’organisme et de citoyens.

Le résultat s’annonce déjà pour être de toute beauté puisque la façade la plus près du stationnement de la bibliothèque illustrera une fois terminée une jeune fille, liseuse électronique à la main, dans un décor rappelant la ville de Granby et certains bâtiments iconiques tels que le zoo de Granby, le théâtre Palace pour en nommer que quelques-uns. La façade la plus près de la rue Principale montrera, quant à elle, un jeune garçon dans un décor pittoresque composé de montagnes et de verdure.

Une vingtaine d’oiseaux fantasmagorique apparaîtront, quant à eux, sur la façade latérale celle longeant le passage se trouvant entre l’établissement culturel et le Palais de justice de Granby. Ces animaux aux allures fantastiques sont d’ailleurs des créations dessinées par des citoyens qui ont participé à un concours public qui a été lancé pour le projet.

C’est d’ailleurs cette thématique laissant place à l’imagination qui a convaincu Ginette Roy de participer au projet. «Les oiseaux fantastiques, ça m’interpelle beaucoup plus que les oiseaux normaux puisque ça te permet de laisser ta créativité s’exprimer », a indiqué celle qui en est à une première participation à un projet collectif.

Mais au-delà des possibilités de création offertes par le choix de la thématique, plusieurs membres créateurs de l’Atelier 19 rencontrés par l’Écho de la Haute-Yamaska ont choisi de participer à ce projet créatif afin de laisser en quelque sorte leur trace dans la collectivité granbyenne. «Lors de l’inauguration de la muraille de l’école Parkiew, ma petite-fille m’a demandé grand-maman c’est quoi que tu as fait dans cette toile ? Je n’avais rien fait. Cette année, j’ai décidé que c’était un défi que je me suis lancé », a raconté Mme Roy en effectuant certaines retouches de son oiseau blanc.

Des jeunes du Carrefour Jeunesse Emploi et du JAG y participeront

En plus des membres créateurs et bénévoles de l’atelier 19, une dizaine de jeunes provenant du Carrefour Jeunesse Emploi et de l’organisme Les Jeunes ambassadeurs de Granby ( JAG) mettront également l’épaule à la roue dans ;la création de la muraille devrait s’échelonner sur une période de deux à trois semaines. De plus, de jeunes citoyens viendront peindre leurs oiseaux au cours de ce projet.

Un lieu d’échange intergénérationnel

Avec son volet collaboratif, ce projet s’adresse autant aux plus jeunes qu’aux adultes de toutes les tranches d’âge. C’est d’ailleurs ce «mariage intergénérationnel » qui a convaincu la responsable des membres créateurs de l’Atelier 19, Suzanne Paré, à reprendre son pinceau pour la création d’une nouvelle muraille. « Ce projet nous rappelle qu’il s’agit avant tout d’un travail d’équipe », a précisé celle qui a participé à de nombreuses créations réalisées par l’organisme.

Un concours pour proposer sa citation littéraire préférée

D’ailleurs, les oiseaux fantaisistes qui orneront le mur latéral seront accompagnés chacun par une citation d’un auteur connu. Celles-ci seront sélectionnées à partir des suggestions qui seront proposées par les citoyens dans le cadre d’un concours qui bat son plein jusqu’à vendredi de cette semaine. Pour y participer, la population de Granby et de la Haute-Yamaska est invitée à déposer leurs suggestions dans les boîtes du concours ou sur la page Facebook de l’Atelier 19. Ces boîtes sont situées à la bibliothèque Paul-O Trépanier et Vie culturelle et communautaire de Granby. «Ce qu’on veut , ce sont des citations d’auteurs connus ou des phrases qui ont marqué la vie des gens », a souligné Mélissandre, une des coordonnatrices du projet

Partager ceci
Share

À propos Jonathan Archambault

Jonathan Archambault
Diplômé de l'université Laval en journalisme, Il a travaillé pour plusieurs médias depuis sa sortie de l'université. Il a notamment collaboré avec InfoSuroit et Média Sud, deux médias électroniques en tant que journaliste. Il a également plusieurs conseils municipaux dont notamment ceux de Granby, Bromont, Waterloo, Boucherville et Brossard.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*VEuillez recommencer à nouveau.